Vous êtes ici

C'est maintenant !

Siège auto : un choix à faire avec discernement

© Shutterstock

Dos à la route : le plus longtemps possible

C’est une règle à laquelle ne déroge aucune exception et pour cause : les lésions observées chez les enfants placés dans des sièges auto dos à la route sont cinq fois moins importantes que celles observées chez les enfants assis dans des sièges auto face à la route.

 

Les tout-petits dans une coque plutôt que dans une nacelle

La plupart des nacelles n’offrent pas de sécurité suffisante en cas de choc important. Votre bébé sera mieux protégé dans une « coque » placée dos à la route (qu’on appelle aussi parfois « Cosy »). Ne vous inquiétez pas pour son dos : contrairement à certaines idées reçues, son dos ne craint rien à rester plusieurs heures dans une coque. Ainsi, lorsque, pour ma part, je recommande une pause toutes les deux heures, c’est davantage pour permettre au conducteur de se reposer comme il doit le faire pour voyager en toute sécurité…

 

Ne pas passer trop vite au siège du groupe supérieur

Il faut toujours utiliser au maximum le siège du groupe précédent car c’est souvent un siège plus sécurisé. Il faudra passer au siège de groupe supérieur dans les cas suivants : si la tête de votre enfant dépasse (la coque, par exemple), si son poids est supérieur au poids autorisé pour le siège auto, si les harnais de son siège ne sont plus placés à bonne hauteur.

, Pédiatre
Eric Osika est pédiatre avec une activité libérale et une activité de pédiatre attaché dans le service de pédiatrie de l'hôpital Saint-Camille à Bry-sur-Marne. Ancien rédacteur en chef de la revue...
Partagez cet article